Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 1964 - Tome LXIV > Les articles > Chronique d'Ancien Testament
vendredi, 31 décembre 2010 13:00

Développement dogmatique et herméneutique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Le concile Vatican II n’a pas tant procédé à des développements dogmatiques nouveaux qu’à une réinterprétation de certaines formulations dogmatiques antérieures, rendues nécessaires par un contexte culturel et ecclésial nouveau. Il apparaît ainsi que l’herméneutique du dogme, comprise dans la continuité de la Tradition qui l’a précédée, est au coeur de l’oeuvre conciliaire. C’est elle qui permet de rendre compte et raison d’un apport décisif du Concile : le subsistit in de la constitution Lumen gentium.

  • Extrait:

    Dans son ouvrage, La Foi et la Théologie, Yves Congar donne du dogme la définition suivante : « Par le mot “dogme” on entend l’énoncé d’une vérité contenue dans la parole de Dieu, écrite ou transmise, et que l’Église propose à croire comme divinement révélée en une formulation authentique soit par un jugement solennel, soit du moins par son magistère ordinaire et universel. » Strictu sensu, on qualifie de « dogme » une vérité contenue dans le dépôt de la foi, qui a fait l’objet d’une définition de la part du Magistère extraordinaire de l’Église. Mais, par le dernier membre de phrase de cette citation : « soit du moins… », son auteur veut, sans doute, nous faire comprendre que, par sa proposition constante par le Magistère ordinaire, une vérité contenue dans le dépôt de la foi n’ayant pas fait l’objet d’une définition solennelle est à mettre sur le même plan que les dogmes définis. Ainsi désigne-t-on la doctrine de la Rédemption comme un « dogme », bien qu’elle n’ait jamais été l’objet d’une définition solennelle.

  • Page de début: 113
  • Page de fin: 138
  • Catégorie: Article
Lu 1355 fois
FROST Francis

Mgr Francis Frost, spécialiste d’ecclésiologie et d’oecuménisme, a été plusieurs années représentant de l’Église catholique au Conseil oecuménique des Églises et membre du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Il est l’auteur de nombreuses contributions dans l’encyclopédie Catholicisme et a publié L’Église se trompe-t-elle depuis Vatican II ? en 2007.

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.