Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La collection BRT > BOUDAROUA Joël-Marie
samedi, 31 décembre 2011 13:00

Note sur la théologie du diaconat

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    La grâce propre du diaconat, premier degré du sacrement de l’Ordre, est une question à la fois complexe et controversée. Les formulations magistérielles récentes ne lui apportent pas de réponse déterminante. On propose ici d’éclairer la grâce du diaconat à la lumière du renouveau de la compréhension du sacrement de l’Ordre, telle que la propose le concile Vatican II.

  • Extrait:

    Il revient au concile Vatican II d’avoir rétabli, dans l’Église romaine, le diaconat permanent, et d’avoir précisé qu’il est le premier degré de l’unique sacrement de l’Ordre, dont le deuxième degré est le presbytérat et le sommet l’épiscopat, qui apporte la plénitude du sacrement. D’institution remontant aux temps apostoliques, ainsi qu’en témoigne l’Écriture, le diaconat est progressivement tombé en désuétude dans l’Église latine, jusqu’à disparaître au Moyen Âge, du fait notamment des rivalités entre prêtres et diacres. À la demande, en particulier, des évêques de pays de mission, le Concile a restauré ce degré antique de l’Ordre, en en faisant « le degré inférieur de la hiérarchie ».

  • Page de début: 617
  • Page de fin: 628
  • Catégorie: Article
Lu 1235 fois
DAGUET François

Le fr. François Daguet, docteur en théologie, appartient au couvent des dominicains de Toulouse. Professeur de théologie, il est directeur de l’Institut Saint-Thomas d’Aquin. Dernières publications : Théologie du dessein divin chez Thomas d’Aquin (Vrin, 2003) ; Du politique chez Thomas d’Aquin (Paris, Vrin, 2015).

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.