Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La collection BRT > Thomisticum
lundi, 31 décembre 2012 13:00

Les origines antiques de la relation

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Cet article retrace les développements de la notion de relation chez les philosophes anciens. Les textes de Platon révèlent une aporie de l’être relatif entraînant une évolution de la théorie des Idées ; l’analyse de différents passages d’Aristote montre une doctrine cohérente des relatifs, et souligne les difficultés d’interprétation qui s’en suivent ; la conception stoïcienne est analysée à la lumière de la logique des catégories. Sur la base de ces trois doctrines, la lecture de différents auteurs néoplatoniciens montre alors que la transmission de la théorie aristotélicienne des relatifs a été contaminée par des thèses typiquement stoïciennes, au point de substantialiser la relation et d’obscurcir à long terme la doctrine d’Aristote.

  • Extrait:

    Les grands domaines de la théologie mettent tous en jeu d’une façon ou d’une autre la notion de relation, ou du moins l’un de ses aspects. Qu’il s’agisse des relations trinitaires, de la relation de création, de l’Incarnation ou même de la théologie de la grâce, les questions centrales de la science théologique impliquent nécessairement une réflexion sur cette notion à la fois fort commune et tout à fait fondamentale selon le rôle qu’elle joue dans un système de pensée, quel qu’il soit. Parler d’une relation entre deux choses est en effet parfaitement banal, mais chercher à définir ce qu’est, ce qu’implique et ce que cause une relation prend immédiatement une tournure labyrinthique, tant la notion se rapporte à des réalités diverses, parfois même opposées et contradictoires : qu’ont en commun, par exemple, la relation de ressemblance entre deux gouttes d’eau et la relation subsistante de génération dans la personne du Père ?

  • Page de début: 419
  • Page de fin: 466
  • Catégorie: Article
  • Sous-titre: Naissance et développements de la notion chez les philosophes anciens
Lu 1265 fois
RAFFRAY Matthieu

M. l’abbé Matthieu Raffray est membre de l’Institut du Bon Pasteur ; il enseigne la théologie et l’histoire de la philosophie au séminaire de Courtalain, studium de cet institut. Après un master en mathématiques fondamentales, puis un master de philosophie, il a obtenu sa licence canonique de théologie à l’ISTA. Il prépare actuellement un doctorat de philosophie à la Sorbonne, sous la direction de Ruedi Imbach, sur la notion de relation chez les théologiens médiévaux.

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.