Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La collection BRT > La section "ETUDES" > Antithomisme
lundi, 31 décembre 2012 13:00

"Reduplicatio excludit omne alienum a termino"

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Dans l’article 13 de la bulle pontificale In agro dominico, condamné comme hérétique, Maître Eckhart soutient que « tout ce qui est propre à la nature divine est propre à l’homme juste et divin ». Pour sa défense dans l’article 23 du Votum Avenionense, Maître Eckhart utilise la notion de reduplicatio, exprimée notamment par l’inquantum de la locution « juste en tant que juste » qui a pour vertu de séparer un terme de ce qui lui est étranger et de lui conférer ainsi un statut d’éminence et de pureté. Ainsi, du point de vue de la qualité redupliquée, l’article 13 est-il vérifié. En revanche, du point de vue de l’accident, une différence de nature radicale sépare l’homme de Dieu.

  • Extrait:

    Tout ce qui est propre à la nature divine, tout cela est propre à l’homme juste et divin. C’est pourquoi cet homme opère tout ce que Dieu opère et a créé le ciel et la terre avec Dieu et est le géniteur du Verbe éternel et Dieu, sans un tel homme, ne saurait que faire. Voilà ce que déclare l’article 13 de la bulle pontificale In agro dominico. Cet article fait partie de ceux qui sont condamnés comme « hérétiques ». L’enjeu est en effet crucial. Il est question de la possibilité d’identifier l’homme à Dieu et cela aussi bien selon l’agir que selon l’être. Or, le texte précise qu’il ne s’agit pas de toute créature humaine en général, mais de tout homme « juste et divin ». À quoi se réfère une telle expression ?

  • Page de début: 79
  • Page de fin: 102
  • Catégorie: Article
  • Sous-titre: Accident et qualité redupliquée à partir de l'article 13 d'Eckhart condamné dans la bulle pontificale in agro dominico
Lu 936 fois
CASTEIGT Julie

Julie Casteigt, docteur en philosophie, maître de conférences à l’Université Toulouse II-Le Mirail, a écrit Connaissance et vérité chez Maître Eckhart. Seul le juste connaît la justice (Paris 2006). Ses recherches actuelles portent sur Maître Eckhart, Albert le Grand et les commentaires médiévaux de l’Évangile selon saint Jean.

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.