Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La collection BRT > DULAU Pierre
mardi, 31 décembre 2013 13:00

Bulletin d’islamologie (VII)

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Ce bulletin d’islamologie met tout particulièrement l’attention sur des ouvrages relatifs aux questions débattues par les orientalistes sur les origines de l’islam, la figure historique de Muḥammad ou l’articulation entre islam et droits de l’homme. Une section est aussi consacrée à la littérature sur le soufisme, les non-musulmans, mais aussi la théologie et la psychanalyse.

  • Extrait:

    La qalandariyya désigne un courant mystique de l’islam né aux XIIe-XIIIe siècles, caractérisé avant tout par un style de vie singulier, celui de l’errance. Le qalandar en effet est un vagabond, un errant, un misérable, un fou en quête de pain et d’extase, mais il est aussi un provocateur, fustigeant les puissants, réveillant les consciences des paysans, émoustillant l’enseignement des mollahs et des maîtres du soufisme. Selon Abū Hafs ‘Umar al-Suhrawardī (m. 1234), « le terme qalandar désigne les gens qui sont tant possédés par la béatitude du coeur qu’ils ne respectent ni coutume ni usage. Ils rejettent les règles usuelles de la société et des relations humaines ; ils ne souhaitent que la béatitude du coeur. Ils n’accomplissent les devoirs religieux comme la prière rituelle et le jeûne que s’ils sont absolument obligatoires. Ils n’ont aucun scrupule à se complaire dans les plaisirs mondains dès lors qu’ils sont autorisés par la loi. Ils se contentent de rester dans les limites de ce qui est permis et ne cherchent pas à appliquer les rigueurs de l’obligation légale. De même, ils rejettent toute accumulation de biens et tout désir d’en posséder davantage. Ils n’observent pas les rites des ascètes, des sobres ou des dévots. Ils ne s’attachent qu’à la béatitude de leur coeur en Dieu. Ils n’ont aucune volonté de posséder plus que cette béatitude du coeur ». L’ouvrage d’Alexandre Papas présente la figure de trois qalandar des XVIe et XVIIe siècles ayant parcouru la Turquie orientale...

  • Page de début: 305
  • Page de fin: 322
  • Catégorie: Bulletin
Lu 952 fois
PISANI Emmanuel

Emmanuel Pisani, dominicain de la Province de Toulouse, est membre de l’IDEO (Institut Dominicain d’Études Orientales, Le Caire) et Directeur du MIDEO (Mélanges de l’IDEO). Il est aussi Directeur de l’ISTR de l’Institut catholique de Paris et enseigne l’islamologie à Paris, Lyon et Rome. Il a soutenu une thèse de doctorat en philosophie et théologie sur les hétérodoxes et les non-musulmans dans la pensée d’al-Ġazālī (m.1111) sous le direction de Geneviève Gobillot et Michel Younès.

 

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.