Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 1912 - Tome XX > Les articles > Table des matières du tome de l'année 1912
mercredi, 31 décembre 2014 13:00

Étienne Gilson et la politique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Il semble qu’Étienne Gilson, à l’inverse de Jacques Maritain, s’occupe peu de politique, sans engagement ni volonté de refonte philosophique. En un sens, c’est vrai, l’universitaire garde souvent sa hauteur. En un autre sens, l’examen de textes publiés mais restés comme en retrait de l’œuvre, la consultation des archives et des journaux, manifestent une pensée et une action, au moins en certaines circonstances, aussi puissantes qu’équilibrées. Gilson a vécu deux guerres, le communisme, le nazisme, Maurras, un contre-emploi de sénateur, la Guerre froide, Vatican II. Autant d’occasions pour lui d’aborder, d’une plume toujours vive et d’un point de vue supérieur, celui de l’Église comme la véritable chrétienté, les métamorphoses de la Cité de Dieu.

  • Extrait:

    En politique, Étienne Gilson (1884-1978) est-il demeuré à distance de l’action et même de la réflexion ? L’historien de la philosophie médiévale n’évite pas le sujet lorsqu’il expose les auteurs qui en traitent, mais le philosophe semble loin de lui prêter une attention aussi soutenue qu’à la métaphysique. Le contraste avec Jacques Maritain (1882-1973) est à cet égard frappant. À tel point que l’on peut croire connaître un tant soit peu la pensée de Gilson en faisant le deuil de toute préoccupation politique.

  • Page de début: 227
  • Page de fin: 287
  • Catégorie: Article
Lu 1148 fois
HUMBRECHT Thierry-Dominique

Fr. Thierry-Dominique Humbrecht, né à Paris en 1962, dominicain, enseigne au Studium dominicain de Bordeaux, aux Instituts catholiques de Paris et de Toulouse  (professeur), à l’Institut Saint-Thomas-d’Aquin (Toulouse). Docteur en philosophie (Théologie négative et noms divins chez saint Thomas d’Aquin, Paris, Vrin, 2006) et en théologie (Trinité et création au prisme de la voie négative chez saint Thomas d’Aquin, Paris, Parole et Silence, 2011), il collabore à la réédition de certains ouvrages d’Étienne Gilson et à la préparation de ses Œuvres complètes (Vrin).

Plus dans cette catégorie : Recensions t. 114 -- n° 2 »
€8.17
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.