Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > Autour de la revue > La collection BRT > La section "ETUDES" > L'étonnante manifestation des personnes divines - Les appropriations trinitaires chez saint Thomas
samedi, 02 décembre 2017 22:42

L’eschatologie peut-elle éclairer la protologie ? Du paradis céleste au paradis terrestre

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    L’article pose la question de savoir si, dans sa conception de la nature humaine et, notamment, de ce qu’il appelle la « nature absolue » de l’homme, saint Thomas n’a pas projeté trop d’éléments liés à l’état présent de la nature déchue. Même chose lorsque saint Thomas et tant d’autres après lui se représentent certaines données de notre environnement physique comme des lois inévitables de la nature. N’est-ce pas en vertu d’une projection contestable que nous faisons de la génération et de la corruption (correspondant antique, sur certains points, de l’entropie croissante de tout système physique fermé) une loi de statut quasi métaphysique ?

  • Extrait:

    Une urgence pastorale

    Je me suis intéressé à cette question pour des raisons d’ordre pastoral. En effet, comme prêtre et comme évêque, je me suis inquiété du silence presque total de la prédication chrétienne actuelle, du moins en nos régions, concernant les fins dernières. À l’exception des funérailles et des célébrations liées à la Toussaint, il en est rarement question dans nos églises. Le souci, en soi louable, des engagements chrétiens présents a occulté le souci de l’au-delà. Quant à la protologie, quant aux questions touchant la chute originelle et ses conséquences et même la question fondamentale du mal, elles sont pour ainsi dire totalement absentes de nos homélies. N’étant plus professionnellement engagé dans la vie intellectuelle  philosophique  et  théologique  depuis  vingt-quatre  ans, mon exposé visera surtout à poser des questions, tout en suggérant quelques références à la pensée de saint Thomas en la matière.

  • Page de début: 235
  • Page de fin: 248
  • Catégorie: Article
  • Sous-titre: Du paradis céleste au paradis terrestre
Lu 25 fois
 Mgr André-Joseph Léonard

S. E. Mgr André-Joseph Léonard, archevêque émérite de Malines-Bruxelles, est Docteur et maître-agrégé en philosophie de l’Université catholique de Louvain, ainsi que licencié en théologie de l’Université Grégorienne de Rome. Ses principales publications portent sur les grands courants de la philosophie et de la théologie contemporaines, la philosophie morale et l’apologétique. Il a été Recteur du Séminaire Saint-Paul à Louvain-la-Neuve et membre de la Commission théologique internationale.Dernier ouvrage paru : L’Église au féminin (Nouan-le-Fuzelier, Éditions des Béatitudes, 2014).

Articles récents de Mgr André-Joseph Léonard

€8.17
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.