Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 2016 - Tome CXVI > 2016 - Fascicule n°1 > Les articles > La perfection de la nature : la doctrine de saint Thomas d’Aquin sur la résurrection du corps, sa réception et son développement
jeudi, 07 juillet 2016 15:28

Maître Eckhart (1260-1327) et Nicolas de Cues (1401-1464) (II)

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Comment s’articulent création du monde et génération du Verbe ? Quelle est la nature du lien entre la filiation divine du Fils de Dieu par nature et la filiation divine de l’homme par adoption ? Que signifie être créé à l’image de Dieu ? Quel est le statut ontologique de cette image ? Autant de questions cruciales, dont l’enjeu est anthropologique aussi bien que théologique. Comment se posent-elles chez saint Thomas d’Aquin, Maître Eckhart et Nicolas de Cues ? Nous analysons et discutons les différentes interprétations formulées et nous les confrontons entre elles à la lumière de la doctrine thomiste de l’esse.

  • Page de début: 0
  • Page de fin: 0
  • Catégorie: Article
Lu 512 fois
Hervé Pasqua

Hervé Pasqua est membre du Centre de Recherches de l’Histoire des Idées (CHRI) de l’université de Nice. Il poursuit ses recherches sur le néoplatonisme chez Maître Eckhart et Nicolas de Cues. Dernières publications : J.H. Newman, L’unité de l’agir (Paris, Ad Solem, 2012) ; Nicolas de Cues et l’islam (Louvain-Paris, Peeters, 2013).

Plus dans cette catégorie : « Bulletin de christologie (VI)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.