Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
jeudi, 31 décembre 1998 13:00

En morphê theoû huparkhôn. Etude sur Ph 2, 6-11

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Pour éclairer le sens exact de l'expression de Ph 2, 6-11, l'A. examine son emploi chez les anciens Pères grecs. C'est seulement avec Origène et son rapprochement de l'expression avec Jn 1, 14 et 8, 42 que cette expression en vient à désigner la condition divine de Jésus antérieure à sa manifestation «en forme de serviteur » durant sa vie mortelle.

  • Page de début: 631
  • Page de fin: 638
  • Catégorie: Etude
Lu 398 fois
GRELOT Pierre

Pierre Grelot, prêtre du diocèse d’Orléans, a enseigné l’Écriture sainte et l’araméen ancien pendant 31 ans à l’Institut catholique de Paris. Il a publié de nombreux
livres et articles relatifs à ces sujets ; dernièrement il a publié L’Épître de saint Paul aux Romains (Saint-Paul, 2001), Le Langage symbolique dans la Bible (Cerf, 2001),
Lecture de l’Épître aux Hébreux (Cerf, 2003) et Dialogues avec un musulman (Cerf,2004).

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.