Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La collection BRT > La section "COURS" > Afficher les éléments par tag : esse accidentel
jeudi, 31 décembre 1998 13:00

La tension irrésolue

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Dans Questions cartésiennes, II: Sur l'ego et sur Dieu (1996), J.-L. Marion oppose l'oeuvre cartésienne à elle-même. Descartes, instaurateur de la dérive ontothéologique de la métaphysique moderne, est opposé à Descartes continuateur d'un geste apophatique salvateur. En fait, cette tension interne que Marion croit déceler au sein du corpus cartésien renvoie aux deux traditions inconciliables que Marion croit pouvoir unir au sein de son oeuvre: la tradition transcendantale propre à la modernité et qui culmine avec les Méditations cartésiennes de Husserl; la tradition de la voie négative qui culmine chez Denys ou dans certains textes de saint Thomas.

  • Page de début: 95
  • Page de fin: 102
  • Catégorie: Article
  • Sous-titre: Les Questions cartésiennes II, de Jean-Luc Marion
Lu 371 fois
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.