Sixième session

Du 06 Juin 2011 11:45 jusqu'au 10 Juin 2011 17:00

À Ecole de théologie - Toulouse

Posté par Thomisticum

Visites: 895


Fr. Joseph d’AMECOURT o.p. : Les fondements évangéliques de la Ia-IIae

Cette session s’efforcera de comprendre la démarche de saint Thomas en ce qu’elle a de spécifiquement chrétien lorsqu’il rédige la Ia-IIae. Cette partie de la Somme de théologie pourrait à première vue sembler être plus un commentaire de l’Ethique à Nicomaque qu’une réflexion inspirée par l’Evangile ou peut-être une tentative de synthèse des deux. En reprenant tout d’abord la q. 1 de la Ia Pars sur la Sacra doctrina, on verra comment saint Thomas situe la démarche théologique face à la Révélation divine reçue par l’Eglise universelle dans sa Tradition et son magistère. Puis on s’interrogera sur la manière dont la vie morale est présentée dans l’Ecriture. Avant de parcourir le chemin historique allant du De sermone Domini in monte de saint Augustin jusqu’à la Summa de vitiis et virtutibus de Guillaume Peyraut, o.p.. Ces bases étant posées, on lira les prologues de la Ia-IIae. Cette démarche permettra de bien comprendre le propos évangélique de saint Thomas dans son contexte scolastique et dans son intention personnelle.

Fr. Henry DONNEAUD o.p. : La surnaturalité de la foi au 13ème siècle

Porte d’entrée incontournable de l’homme dans la vie divine et de la vie divine en l’homme, la foi se présente comme la réponse de l’homme à la Parole de Dieu sous l’influx même de la grâce de Dieu. Comment comprendre l’articulation, en elle, de la liberté et de l’obéissance, de la grâce divine et du désir humain, des facteurs affectifs et intellectuels, de l’implicite et de l’explicite, du définitif et du progressif ? La session s’attachera à suivre le développement de ces questions chez les maîtres du XIIIème siècle, en particulier la naissance de la doctrine thomiste de la surnaturalité essentielle du motif de la foi, rapidement contestée par Duns Scot.