Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Cinquième session

Du 25 Mai 2020 09:00 jusqu'au 29 Mai 2020 15:00
Posté par Marie-Hélène FERRE
Catégories: Sessions ISTA
Visites: 1212

Fr. Henry Donneaud : Nécessité de la foi théologale et universalité du salut

Porte d’entrée incontournable de l’homme dans la vie divine et de la vie divine en l’homme, la foi se présente comme la réponse de l’homme à la Parole de Dieu sous l’influx même de la grâce de Dieu. Comment comprendre que, selon la Révélation, alors même que le salut s’adresse à tous les hommes, elle soit la condition sine qua non par laquelle l’homme est sauvé ? Après l’étude des fondements bibliques et dogmatiques de la question, cette session s’attachera surtout, à l’école de S. Thomas et de Jacques Maritain, à dégager les conditions selon lesquelles la foi théologale peut ou non se trouver présente même chez les non-chrétiens ou chez les athées.

 Fr. Emmanuel Perrier : La théologie de la seigneurie divine chez Thomas d’Aquin

« Nous confessons un seul Dieu et un seul Seigneur, suivant cette phrase de l’Apôtre : à nous un Dieu, Père, et le Seigneur un. L’un et l’autre [noms] relèvent du gouvernement, car au ‘seigneur’ revient le gouvernement des sujets, et le nom ‘dieu’ est tiré de sa providence ». Cette affirmation de la Somme de théologie est le fruit d’une longue maturation touchant aux fondements du gouvernement des créatures par Dieu. On essayera de dégager les principaux axes et thèmes qui sous-tendent la réflexion thomasienne sur la seigneurie divine, depuis sa source trinitaire jusqu’à ses dimensions métaphysiques dans les créatures.