Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Deuxième session

Du 02 Décembre 2019 09:00 jusqu'au 06 Décembre 2019 15:00
Posté par Marie-Hélène FERRE
Catégories: Sessions ISTA
Visites: 588

P. Roland Varin : L’Eglise : mystère et sacrement

Dans l'élan du renouveau scripturaire et patristique commencé au XIXe siècle, le XXe siècle a été salué comme devant être "le siècle de l'Eglise". De fait, la recherche théologique a permis à l'Eglise d'exprimer pour la première fois solennellement ce qu'elle est dans la Constitution dogmatique Lumen Gentium du Concile Vatican II. Il semble pourtant que le siècle de l'Eglise se soit arrêté en 1964, l'Eglise ayant subitement disparu du champ d'investigation théologique, sinon pour être fortement relativisée. La lettre du Concile demeure cependant et pour comprendre l'enseignement magistériel, l'examen des notions de mystère et de sacrement, utilisées dans Lumen Gentium est indispensable. D'autant plus qu'après le Concile, certains théologiens, et le Magistère lui-même, se sont situés résolument dans cette perspective. Ces termes sont les plus adéquats pour exprimer l'être de l'Eglise en la replaçant dans le dessein divin.

Fr. Thierry-Marie Hamonic : Devoir et obligation dans la morale de saint Thomas

On oppose couramment la morale téléologique (qui conçoit le bien en termes de fin) à la morale déontologique (qui l’envisage en fonction du devoir). La morale de S. Thomas est assurément de type téléologique, et cependant l’obligation et le devoir y jouent un rôle important, quoique second. Le propos de la session est de déterminer comment la théologie morale thomasienne définit et intègre ces concepts dans la perspective résolument téléologique qui est la sienne.