Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Cinquième session

Du 03 Juin 2019 09:00 jusqu'au 07 Juin 2019 18:00
Posté par Marie-Hélène FERRE
Catégories: Sessions ISTA
Visites: 397

Fr. Thomas Michelet : Sur le sacrement du mariage

Qu’est-ce que le mariage ? Qu’est-ce qui fait le mariage ? Est-ce seulement l’amour, ou bien le lien de l’amour ? Mais alors en quoi la différence sexuelle, base naturelle de la procréation, doit-elle encore faire partie de sa définition ? Cette question a fait récemment l’objet d’une dispute théologique à propos de l’essence et des fins du mariage chez S. Thomas d’Aquin. Nous replacerons ce débat et ses enjeux dans le cadre historique et doctrinal plus vaste de la distinction des biens et des fins du mariage, puis relirons les textes versés au dossier en vue de définir, s’il est possible, le constitutif formel du mariage.

Fr. Henry Donneaud : La surnaturalité de la foi théologale au XIIIe siècle

Porte d’entrée incontournable de l’homme dans la vie divine et de la vie divine en l’homme, la foi se présente comme la réponse de l’homme à la Parole de Dieu sous l’influx même de la grâce de Dieu. Comment comprendre l’articulation, en elle, de la liberté et de l’obéissance, de la grâce divine et du désir humain, des facteurs affectifs et intellectuels, de l’implicite et de l’explicite, du définitif et du progressif ? Le cours s'attachera à suivre le développement de ces questions chez les maîtres du XIIIe siècle, en particulier l'origine et l'élaboration de la doctrine thomiste de la surnaturalité essentielle du motif de la foi, appuyée sur les maîtres antérieurs mais rapidement contestée par Duns Scot.