Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Troisième session

Du 24 Janvier 2011 10:45 jusqu'au 28 Janvier 2011 16:00
Posté par Thomisticum
Visites: 764

Fr. Thierry-Dominique HUMBRECHT o.p. : La voie négative selon Thomas d’Aquin

Que peut-on connaître de Dieu et comment ? Connaît-on quelque chose de son essence ou bien demeure-t-on dans l’inconnaissance ? Doit-on proclamer le dépassement de notre discours pour respecter la transcendance de Dieu ? La théologie négative est-elle en outre une mystique ?
Ce thème, aussi à la mode aujourd’hui qu’il fut répandu jadis chez les néoplatoniciens, nous arrive chargé de nuances et d’ambiguïtés. Saint Thomas propose une solution équilibrée, laquelle entraîne, par-delà la question de Dieu et de l’être, à scruter l’ensemble du discours théologique.

Fr. Marie-Bruno BORDE o.c.d. : Inhabitation trinitaire et grâce créée au 13ème siècle

Le but de cette session est d’expliciter la doctrine de l’Église et de la grande théologie catholique, principalement celle du XIIIème siècle, concernant l’union de l’homme avec la Trinité sainte, l’union de la personne humaine avec les personnes divines, union envisagée comme une grâce et comme une inhabitation trinitaire.
Les questions abordées se situent au confluent de quatre traités de la théologie : le traité de la présence de Dieu (De Deo uno), [In I Sent., dist. 37] ; le traité des missions divines (De Deo Trino), [In I Sent., dist. 14-17] ; le traité de la grâce (De gratia), [In II Sent., dist. 26] ; et le traité de la grâce dans le Christ (De gratia Christi), [In III Sent., dist. 10].