Revue doctrinale de théologie et philosophie
Log in Register

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me
You are here:Accueil > Autour de la revue > Les études

The articles (10)

Find here the articles of the booklet number 1 of the volume CXII (published in 2012)

€5.11
(Incl. 2.1% tax)

Additional Info

  • Abstract

    The starting point of this paper is Jules Vuillemin’s interpretation, in his Cinq études sur Aristote, of the third Aristotelian mode of relatives, i.e. a relation without converse. Vuillemin argues that this type of relation, unknown to modern logic, would be structurally linked to Aristotle’s realism. The author aims to set this thesis against the medieval readings of the thirdmode relations. Medievals conceived of relation as an accidental property ; this explains why they did not regard realism as directly or necessarily implied in their interpretation of the third mode of relatives.

  • Extract

    Dans son ouvrage sur Aristote publié en 1967, De la logique à la théologie, Cinq études sur Aristote, Jules Vuillemin se proposait de comprendre ce qu’il appelle le « système d’Aristote » à la mesure de la logique moderne. Sous l’impulsion d’objections de Jacques Brunschwig, il avait repris et approfondi sa quatrième étude (« La théorie des relations mixtes ») dans les dernières années de sa vie. Dans l’annuaire du Collège de France, J. Vuillemin résume ainsi son cours de 1990 (qui devait être le dernier) : « J’ai repris, corrigé, systématisé la question des “relations mixtes” dont j’avais traité en 1967. J’ai confirmé mes conclusions. » Il travaillait alors à la version remaniée, corrigée et amplifiée de cette étude, version finale qui a été publiée, de façon posthume, en 2008 chez Peeters.

  • Page number (beginning) 103
  • Page number (end) 120
  • Category Article
€5.11
(Incl. 2.1% tax)
€5.11
(Incl. 2.1% tax)

Additional Info

  • Abstract

  • Extract

  • Page number (beginning) 5
  • Page number (end) 8
  • Category Article
  • Sous-titre Présentation

Additional Info

  • Abstract

    This paper examines the consequences of a possible dual understanding of the status of the accident (according to Aristotle’s philosophy and according to faith) on the theory of definition. According to Buridan, the philosophical definition of the accident cannot be purely quidditive, since the accident always implies a reference to its subject. However certain improperly quidditive definitions, as well as causal definitions, by assigning per se causes to accidents, give them a place in the theory of knowledge which is indispensable to the science of nature.

  • Extract

    Énuméré depuis Porphyre parmi les prédicables, l’accident combine inévitablement une dimension logique et une dimension métaphysique concernant les modes ou les sens de l’être. J’ai eu l’occasion de présenter ailleurs la logique du terme accidentel selon Jean Buridan. Et un aspect essentiel de l’ontologie de l’accident selon le maître picard, à savoir son indépendance à l’égard de la substance si l’on se place du point de vue de la théologie, a été étudié par Paul Bakker.

  • Page number (beginning) 205
  • Page number (end) 232
  • Category Article
  • Sous-titre Le double statut de l'accidentalité selon Buridan et ses conséquences sur la théorie de la définition
€5.11
(Incl. 2.1% tax)

Additional Info

  • Abstract

    Silvia Donati offers a survey of the discussions on the unity of being in the tradition of the commentaries of Aristotle’s Physics between 1250 and 1300. The various positions developed within these interpretative traditions agree on describing Aristotle’s doctrine of pros hen homonymy as a theory of the analogy of being, although they provide very different interpretations of analogy. This paper presents these readings with their essential characteristics.

  • Extract

    Dans le premier livre de la Physique, au coeur de sa critique du monisme éléatique, Aristote introduit sa célèbre thèse de la polysémie du terme « étant » : l’étant est prédiqué des différentes catégories avec des significations différentes (to on pollachos legetai). Ce passage offre aux commentateurs médiévaux l’occasion de traiter du problème de l’unité de l’être. La tradition des commentaires issus des Facultés des arts de Paris et d’Oxford entre 1250 et 1300 environ constitue le centre de cette contribution ; je présenterai quelques modèles interprétatifs significatifs de cette tradition. La question de l’unité de l’être est discutée en détail par ces commentateurs ; la thèse défendue par Aristote dans la Physique est lue sur l’arrière-fond de théories aristotéliciennes exposées dans d’autres œuvres, en particulier dans le quatrième livre de la Métaphysique.

  • Page number (beginning) 31
  • Page number (end) 60
  • Category Article
  • Sous-titre Quelques modèles interprétatifs (commentaires de la faculté des arts, autour de 1250-1300)
€5.11
(Incl. 2.1% tax)

Additional Info

  • Abstract

    This paper deals synthetically with Thomas of Sutton’s teachings on the ontological status of the accident as accident. After a few reflections on Sutton’s categorial realism and on his understanding of accidentality as a metaphysical characteristic of the created being, the author expounds Sutton’s doctrine on the predicamental analogy of being, and goes on to focus on several questions relating to the esse of the accident : the existence of a formal esse proper to the accident, problems arising from the inherence of the accident within the substance in relation to the Eucharistic dogma, the intensification of accidental forms, the role of accidents in the generation and individuation of substances… Considering that action reveals being, the author also reflects on what the articulation between the substance and the accidents in the order of action tells us about the accident.

  • Extract

    Le dominicain anglais Thomas de Sutton a naguère été présenté, entre autres en 1974 par Mgr Palémon Glorieux, comme le père putatif de l’opuscule De natura accidentis jadis attribué à saint Thomas d’Aquin. Cette paternité n’est plus guère soutenue. Certes, il ne manque pas de thèses communes au De natura accidentis et aux oeuvres authentiques de Thomas de Sutton, mais il ne manque pas non plus de sérieuses divergences. Toutefois, étudier la manière dont le théologien dominicain rend compte du statut de l’accident dans la structure ontologique des étants représente une perspective de choix pour préciser le contexte doctrinal dans lequel se développe au tournant des XIIIe et XIVe siècles la réflexion sur l’accidentalité, dont l’opuscule De natura accidentis est un autre témoin. L’objectif de cette étude est donc de recueillir, sur le thème de l’accidentalité, les enseignements de Thomas de Sutton qui se trouvent dispersés dans ses diverses oeuvres, spécialement dans ses abondantes Quaestiones ordinariae et ses Quodlibeta, dans l’intention de les ordonner et de les présenter sous forme synthétique.

  • Page number (beginning) 121
  • Page number (end) 156
  • Category Article
€5.11
(Incl. 2.1% tax)

Additional Info

  • Abstract

    The anonymous treatise De natura accidentis, written by a German Dominican in the 14th century, is both a summary and a reworking of Dietrich of Freiberg’s De accidentibus. A textual and doctrinal comparison of the two texts makes it possible to revise the first assessments of the treatise : rather than a witness to German antithomism, it is a reworking, in a Thomistic perspective, of themes and motifs dealt with by Dietrich of Frieberg. Not only does it testify to the doctrinal authority acquired by Dietrich within the Dominican order, but it is also an attempt at neutralising his most radical tenets.

  • Extract

    Le traité qui fait l’objet de cette contribution est un texte bref, qui résume en le transformant le traité De accidentibus de Dietrich de Freiberg. Considéré par Loris Sturlese comme un témoin de l’antithomisme allemand, le De natura accidentis nous a été transmis par un seul manuscrit du XIVe siècle, conservé à la Öffentliche Bibliothek de l’Université de Bâle. Le codex, qui a appartenu à un inconnu dénommé Henricus Echerbein, frère dominicain du couvent de Strasbourg, est composite ; il contient notamment une copie du De origine rerum praedicamentalium de Dietrich de Freiberg. Dans l’état actuel de la recherche, il est impossible d’identifier le compilateur anonyme du traité De natura accidentis. Certaines hypothèses — parmi lesquelles l’intérêt pour l’œuvre de Dietrich — font légitimement penser qu’il peut s’agir d’un dominicain, éventuellement le propriétaire même du codex.

  • Page number (beginning) 61
  • Page number (end) 78
  • Category Article
  • Sous-titre Entre thomisme et antithomisme
€5.11
(Incl. 2.1% tax)

Additional Info

  • Abstract

    Thomas Aquinas’s solution to the problem of the intensification of qualities was somewhat unstable, and the next generation witnessed its dislocation by the various constraints which it was trying to reconcile. This paper considers the answers provided by Gilles de Rome, Godefroid de Fontaines, Pierre d’Auvergne and Thomas of Sutton. The notion of mode, introduced by Godefroid but developed by Sutton, was to play a very important role. Sutton’s solution, in particular, suggests a comparison with Dun Scot’s theory of intrinsic modes.

  • Extract

    C’est avec les Catégories d’Aristote que naît le problème de l’intensification des qualités, mais un des lieux pour le discuter au Moyen Âge est classiquement la question de l’augmentation de la charité, à la distinction 17 du livre I d’un Commentaire des Sentences. Toutefois, les mêmes thèses s’appliquant aux qualités physiques, l’intérêt de ces discussions est loin d’être limité au cas de la charité et s’étend à la philosophie naturelle. Il s’agit de comprendre comment certaines entités telles que chaleur, dureté, ou justice, qui sont cataloguées comme qualités dans la nomenclature ontologique aristotélicienne, croissent ou décroissent en intensité. La difficulté est de définir de quel type d’augmentation il peut bien s’agir, étant donné que nous n’avons pas ici affaire à des quantités ou à des entités directement quantifiables.

  • Page number (beginning) 157
  • Page number (end) 204
  • Category Article
€5.11
(Incl. 2.1% tax)