Revue doctrinale de théologie et philosophie
Log in Register

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me
You are here:Accueil > The thomistic periodical > The publications > 2019 - Tome CXIX > 2019 - Fascicule n°3 > Les articles > Les problèmes de méthode du sédévacantisme : Autour d'un ouvrage récent
Tuesday, 21 January 2020 23:09

Bulletin de théorie politique (I)

Written by
Rate this item
(0 votes)
×Sorry, there is no translation available.

Additional Info

  • Abstract:

    Ce bulletin présente diverses publications françaises et anglosaxonnes touchant à la théorie politique, à l’histoire des idées politiques, aux relations internationales et aux études thomistes parues ces dernières années (2012-2019). (1) Dans le cadre d’une histoire des idées politiques, on souligne des approches antiques (la nature humaine, l’institution de la cité et l’esclavage), la mise en relief de la modération en politique chez Montesquieu, une relecture de Tocqueville et la compréhension problématique du pervertissement totalitaire et de la banalité du mal chez Arendt. (2) Quant aux conflits et résistances dans le cadre des relations internationales, on présente une forme de pacifisme modéré et l’efficacité d’une résistance civile non violente. (3) Enfin, dans le cadre des thomistica, on présente les écrits politiques de saint Thomas, ainsi que sa doctrine riche et nuancée de la guerre juste.

  • Extract:

    Stricto sensu, la science politique est une discipline assez contemporaine apparue au début du XXe siècle, dans la mouvance des grandes sciences sociales. Cette spécificité de la science politique contemporaine n’empêche pas de considérer l’importance des grandes réflexions politiques qui jalonnent l’histoire de l’humanité, surtout celles où s’affirment progressivement les principes d’une démarche scientifique.
    Le domaine qui constitue l’objet de la science politique peut être identifié de manière claire et pratique en distinguant les branches ou sous-disciplines qu’elle intègre. On distingue classiquement quatre branches. [1] La théorie politique vise à élucider et à affiner les concepts transversaux au politique ; elle formule des théories globales ; elle discute les grands modèles d’interprétation de la réalité sociale et politique. Cette sous-discipline est bien souvent associée à la philosophie politique et à l’histoire des idées. [2 a] La sociologie politique est l’étude monographique ou comparative des divers acteurs de la vie politique : institutions, partis, personnel politique, groupes d’intérêts, lobbys ; [2 b] c’est aussi l’analyse des élections, des processus de socialisation et des stratégies de communication politique ; [2 c] c’est enfin l’étude des modes de construction des idéologies et des représentations symboliques. [3] La gouvernance et l’action publique. C’est en fait un cas particulièrement éminent de la sociologie politique, appelé aussi science administrative. C’est l’étude comparée des processus décisionnels dans les États, les grandes entreprises ou les organisations internationales. [4] Enfin, les relations internationales. Historiquement, c’est l’étude des rapports interétatiques, pacifiques ou belliqueux. À ces relations internationales est associée l’étude des area studies, autrement dit des aires culturelles. Ceci étant, au-delà de la diversité de ces domaines d’études, il ne faut pas perdre de vue l’unité de la science politique. Le noyau dur est le champ politique, là où réside la capacité à imposer ultimement des règles obligatoires. Mais l’objet de la science politique est aussi toute cette zone des échanges qui s’effectuent avec les modes de production économiques et culturels.
    Ce bulletin sera essentiellement un bulletin de théorie politique, en lien avec la philosophie politique et l’histoire des idées politiques. Mais on se permettra aussi, de temps à autre, des analyses d’ouvrages importants dans les autres champs de la science politique.

  • Page number (beginning): 463
  • Page number (end): 488
  • Category: Recension
Read 169 times
BORDE Hubert

Hubert Borde, docteur en philosophie, enseigne la philosophie politique et les sciences sociales. Ses recherches portent sur la philosophie tardo-médiévale, l’histoire du thomisme à l’époque moderne, la philosophie politique thomiste transatlantique (Maritain, Simon, Adler, Novak). Dernier ouvrage : Culture générale, Concours administratifs de catégorie A (ENA, IRA, ENM), Cours, méthodologie, sujets corrigés, lexique, Paris, Ellipses, 2018.

€8.17
(Incl. 2.1% tax)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.