Revue doctrinale de théologie et philosophie
Log in Register

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me
You are here:Accueil > La collection BRT > La section "REFERENCES" > MARGELIDON Philippe-Marie
MARGELIDON Philippe-Marie

MARGELIDON Philippe-Marie

Le fr. Philippe-Marie Margelidon, dominicain, docteur en théologie, est professeur à la Faculté de théologie de l’Institut catholique de Toulouse. Il est directeur des études du Studium dominicain de théologie à Toulouse, où il enseigne. Il est aussi directeur de la Revue thomiste. Dernière publication : Jésus Sauveur, Christologie (Parole et Silence, 22016) ; Dictionnaire de philosophie et de théologie thomistes (Parole et silence, 22016) ; Les Fins dernières (Lethielleux, 22016).

×Sorry, there is no translation available.Avant propos au fascicule 1 de 2018 sur la Théologie systématique de Wolfhart Pannenberg
×Sorry, there is no translation available.Avec la contribution de fr. Xavier Batllo, o.s.b. et de sr Cécile Cuer, o.s.b.
€8.17
(Incl. 2.1% tax)
×Sorry, there is no translation available.
€8.17
(Incl. 2.1% tax)
×Sorry, there is no translation available.
€8.17
(Incl. 2.1% tax)
×Sorry, there is no translation available.
€8.17
(Incl. 2.1% tax)
×Sorry, there is no translation available.Avec la contribution du fr. Xavier Batllo, o.s.b, pour l’histoire des doctrines
€8.17
(Incl. 2.1% tax)
×Sorry, there is no translation available.
×Sorry, there is no translation available.Ce dictionnaire des notions philosophiques et théologiques de Thomas d’Aquin s’adresse en premier lieu aux étudiants en philosophie ou en théologie. Il concerne aussi tous ceux qui veulent étudier saint Thomas et qui cherchent un outil pratique pour découvrir sa pensée et son vocabulaire. Il comporte plus de 650 entrées, d’usage simple par ses divers renvois. Rédigé à deux voix et de concert, il est, à cette heure, sans équivalent en français. Son objectif n’est pas d’abord d’ordre historico-critique mais doctrinal. Il n’est pas une encyclopédie thomiste ni du thomisme. Quoiqu’il suive d’assez près le vocabulaire de Thomas (essentiellement puisé dans la Somme de théologie), il ne s’interdit pas quelques références et prolongements dans la pensée thomiste classique et contemporaine (par exemple Jacques Maritain ou Étienne Gilson). Sur certains points, les auteurs prennent position. La plupart du temps, ils suivent l’état dernier de la pensée de saint Thomas, non sans noter, au passage, et pour certaines notions, ses propres évolutions.
Page 1 of 3